Si les agendas pouvaient s’exprimer, ils ne seraient certainement pas optimistes. En parcourant la masse de travail qu’on leur promet pour la rentrée, ils feraient même grise mine ! J’ai imaginé des propos humoristiques à suivre et des conseils pleins de bon sens.

Ses résolutions ont coulé encore plus facilement que le Titanic

«C’est pas vrai, j’étais encore peinard sur une plage il y a quelques jours ! Mon boss me l’avait promis : pas trop de rendez-vous, de réunions, de Skype… le premier jour. Ses résolutions ont coulé encore plus facilement que le Titanic devant de petits glaçons. A peine rentré, mon Pinocchio en chef aussi relax qu’un canapé rouillé me flanque un train d’enfer. Après m’avoir éclaboussé avec l’une de ses cinq tasses de café maous costaud, il me cale un entretien avec un client (qui va lui tirer l’oreille car il est en retard dans sa livraison !). Au déjeuner, au lieu de savourer sa salade light, il a décidé de retrouver un collègue. En avalant un hamburger (qui va lui faire retrouver ses bouées au bidon !), il va écouter son pote déprimé lui expliquer qu’il s’est fait larguer pour la dixième fois par sa nana. A peine digéré, mon mentor-menteur va courir assister à une réunion. Là, des managers vont lui expliquer les nouvelles normes et ratifications. Je le connais mon lascar, il va lancer de belles phrases pour dire qu’il comprend aisément ces prescriptions à venir. Cependant, ses neurones d’après repas aussi dynamiques que Gaston La Gaffe vont repenser aux siestes de ses vacances. Pour conclure la journée, ce gros béta va courir à l’autre bout de la ville pour rencontrer un prospect qui lui promet de signer un contrat faramineux mais… dans six mois !

Impulser à mon boss un cocktail de bonne humeur

Face à toutes ces horreurs, je dis Stop ! Insidieusement, en tant qu’agenda… je vais lui bombarder un beau petit virus informatique. Gardien de sa bonne santé physique et morale, je vais lui suggérer une rentrée plus en douceur. Premièrement, voyons que faire. Ah oui, je vais lui prévoir un rdv avec sa collaboratrice : Emmanuelle. Avec sa douce voix, cette demoiselle va lui expliquer ses résolutions positives comme ne pas se précipiter comme un fauve sur la moindre tâche. Pour continuer, j’ai envie d’impulser à mon boss un cocktail de bonne humeur avec Henri. Ce « clown » drôlement efficace va lui prouver par A+B qu’on bosse mieux en côtoyant des gens au sens de l’humour positif développé ! Pour finir son marathon quotidien, je vais lui prescrire une séance de massage. Un talentueux kiné va s’occuper de son dos et de ses neurones stressés. Après ce moment réparateur, mon apprenti en zénitude va retrouver sa compagne autrement qu’en lui expliquant son emploi du temps pourri… Son amoureuse va le retrouver frais et dispo, prêt à commencer une seconde… journée !!! ».
Pour ne pas vivre une fiction cauchemardesque, considérez un peu votre vie de travail comme de longues vacances studieuses où des courses de sollicitations alternent avec des vagues de pauses.

Un conseil souriant et optimiste : Pour vous pauser, installez une alarme sur votre ordinateur qui sonne toutes les heures. Cette sonnerie vous rappellera de tout stopper au moins une minute pour respirer, boire un verre d’eau, discuter avec vos collègues, fermer les yeux…

Optimistes de la vie à bientôt sur la terrasse du bar de la paix pour barrer la route au stress ! Vous pouvez aussi venir à l’une de mes formations humour et créativité à Paris les 11 et 12 septembre, Vannes le 18 septembre. Un atelier : l’optimisme en action à Paris le 20 septembre … Si votre mémoire est restée scotchée en août, vous pouvez consulter ma page agenda. Ou mieux avec ma baguette magique, je peux me déplacer dans votre entreprise pour vous doper de manière douce, mais efficace.

Pour en savourer plus :